May 25, 2018
articles / Featured

Un été tout en compas

Post Image

La saison estivale 2018 s’avère une époque pleine de choix pour les amateurs de compas. En effet, les groupes de compas ont su relever le défi et ont sorti des albums bien remplis et des titres solos plus qu’intéressants. Quand Micheal Guirand a lancé Vayb, nombreux furent ceux qui doutaient qu’il soit capable de remonter la pente après son départ de Carimi. Avec «Lanmou fasil», cet artiste accompli a montré que l’on ne pouvait l’écarter de la cartographie du compas. Il est un nom connu et respecté dans l’industrie musicale haïtienne et à la trempe des grands de ce monde. Avec le tout premier album du groupe Game over, lancé le 20 avril 2018, les fanatiques de l’ancien groupe Carimi ont retrouvé un Micheal au top de sa game. Avec des titres comme Je ferai, one night stand, Vayb a une fois pour toutes montré que la game ne peut se faire sans lui. Vayb a pris son temps pour nous offrir un produit de qualité. Cette attente valait largement la peine. Ces nouveaux joueurs sont à suivre et sauront indiquer la marche à suivre à tous nouveaux venus dans l’industrie.

Après un teaser de son hit «Mw pou kòm», Kreyol la nous a longtemps agacé avant de larguer un bijou le 27 avril dernier sur le nom de Domination. Ce récent album nous fait comprendre qu’il faut compter Kreyol la parmi les légendes du compas. Le groupe a effectivement byen pase. T-Joe laisse une fois de plus, son empreinte dans le paysage d’un compas qui ne cesse d’évoluer au gré des rythmes créoles.

Personne ne peut douter de la particularité de Mikaben. Son désir de faire les choses autrement nous fait fondre de plaisir. De ses sessions d’écoutes originales à travers de nombreux départements au pays et de nombreuses villes hors pays, il a su donner une approche nouvelle à la découverte d’un album. Avec son album MKBN lancé le 4 mai 2018, Mikaben nous démontre une fois de plus que son talent est évolutif, sa créativité sans faille et sa musique internationale. D’ailleurs, le Billboard world music charts a placé cette merveille huitième position. Quelle fierté d’avoir des artistes avec de si belles et grandes visions pour la musique haïtienne.

Zenglen a marqué la scène musicale de son absence. Certains croyaient que le groupe n’avait plus rien à offrir. Les rumeurs d’un album circulaient doucement en arrière-scène. L’attente se faisait longue et les fanatiques perdaient espoir. Mais le 12 mai dernier, Zenglen sort une bombe nucléaire qui n’a laissé personne indifférente dans l’industrie. No dead end est un album de de calibre, puissant autant dans les paroles que dans les mélodies. I miss my ex vous fait envie de retrouver cet ex que l’on regrette. Zenglen nous prouve qu’ils sont Met kay la en ce moment.

Klass est venu couronner le tout avec 2 titres frappants «Veye sa’w pra’l wè» et «Pale pou tèt ou» qui nous laissent l’impression qu’un bel album serait en vue. Que dire de Nu look deux nouvelles chansons toute aussi marquantes que «Fè chelbè», «Cauchemar», et « Why now» qui piquent déjà notre curiosité et notre imaginaire. Les fanatiques de compas, vous avez l’embarras du choix cet été. Dites-nous, qui dominera l’été 2018 selon vous? N’oubliez pas de supporter nos artistes qui nous procurent un plaisir sans équivoque, une expérience auditive des plus satisfaisantes. Achetez les albums, téléchargez légalement les chansons et démontrons aux artistes haïtiens que nous apprécions leur grand effort et un travail bien accompli.

©Guerline Toussaint 2018. Tous droits réservés.
Blogueuse événementielle Playmizik.inc

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Comments

Currently there are no comments related to this article. You have a special honor to be the first commenter. Thanks!

Leave a Reply or Comment

* Your email address will not be published.
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>